On vous dit tout !

Eleph’Ant est un outil qui permet de mémoriser les essentiels au fur et à mesure de l’année. Si la méthode est intégrée en classe, elle permet un gain de temps pour les enfants, et assure à l’enseignant que la mémorisation soit effectivement faite. C’est une question d’égalité des chances, et également une directive de l’éducation nationale : dans les compétences à acquérir en primaire.

__________________________________________________

Bulletin officiel n° 30 du 26-7-2018 © Ministère de l'Éducation nationale > www.education.gouv.fr Cycle 2 Volet 1 : les spécificités du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2)
Domaine 2 Les méthodes et outils pour apprendre. Tous les enseignements concourent à développer les compétences méthodologiques pour améliorer l’efficacité des apprentissages et favoriser la réussite de tous les élèves. Savoir apprendre une leçon ou une poésie, utiliser des écrits intermédiaires, relire un texte, une consigne, utiliser des outils de référence, [….] sont autant de pratiques à acquérir pour permettre de mieux organiser son travail.[….] En mathématiques, mémoriser, utiliser des outils de référence, [….]
Bulletin officiel n° 30 du 26-7-2018 © Ministère de l'Éducation nationale > www.education.gouv.fr Cycle 3 Volet 1 : les spécificités du cycle de consolidation (cycle 3)
Domaine 2 Les méthodes et outils pour apprendre. Tous les enseignements doivent apprendre aux élèves à organiser leur travail pour améliorer l’efficacité des apprentissages. [….]

__________________________________________________

Via le site www.creadop, en prenant contact avec notre équipe :

  • en 1er lieu vous obtiendrez un devis selon les besoins de votre classe : prix préférentiel en fonction du nombre d’outils commandés
  • délais de paiement en fonction de votre budget et comptabilité
  • notre équipe assurera un accompagnement spécifique pour la mise en place.

Eleph’Ant est organisé par cycle : un Set de réitération, avec des flashcards « les essentiels » adaptées selon le niveau de classe et celui de l’élève :

  • CP : 110 + 220 = 2 x 55 FlashCards + 4 x 55 cartes vierges.
    55 FlashCards de Mots outils, 55 FlashCards de Tables d’addition
  • Cycle 2 (CE1-CE2) : 330 = 6 x 55 FlashCards
    3 paquets de Français + 3 paquets de Mathématiques
    (1. Mots outils, 2. Conjugaison, 3. Conjugaison, homophones, pluriel, féminin)
    (4. Tables multiplication, 5.tables de multiplication, 6.Outils de Calcul, lecture heure, mesures, géométrie)
  • Cycle 3 (CM1-CM2-6ème) : 330 = 6 x 55 FlashCards
    3 paquets de Français + 3 paquets de Mathématiques
    (1. Mots outils, 2. Conjugaison, 3. Homophones, fonctions grammaticales, outils de grammaire, pluriels particuliers)
    (4. Tables multiplication, 5. Outils de calcul 6. Mesures, tableau de conversion, fractions, géométrie)
  • En bonus : des cartes personnalisables, cartes vierges où vous pourrez construire un contenu personnalisé et adapté aux besoins de votre patients.

Vous pouvez donc travailler avec des FlashCards par cycle, en fonction du niveau de chaque élève. Le temps de réitération en classe sera le même pour chaque élève, le choix des FlashCards à distribuer à chacun sera votre champ d’expertise en tant qu’enseignant.

L’idéal est de faire ce travail de réitération 2x/jour (matin et après-midi), soit sur les temps d’accueil en arrivant en classe, comme rituel de démarrage de la demi-journée, soit au retour de la récréation pour se remettre au travail. Si l’organisation de certaines de vos journées ne permet pas de le faire 2x/jour, ce n’est pas grave, c’est bien une indication « dans l’idéal ». Pour des élèves en difficulté, une 3e réitération peut être très aidante grâce à un équipement personnel supplémentaire à la maison. De même, pour assurer une continuité lors des vacances scolaires, le travail de réitération des FlashCards pourrait se faire avec un outil en doublon à la maison. Les grandes vacances, ces élèves pourront revoir également les FlashCards vues lors de l’année, ou même vous pourrez leur fournir un programme de vacances, avec des FlashCards spécifiques que vous aurez créées vous-même (une sorte de Trivial Pursuit pour l’été)

Grâce aux cartes vierges, vous pourrez inventer du contenu plus spécifique, formulé en fonction des leçons que vous distribuez, ou selon le profil cognitif de vos élèves.
Cet outil est une base, il peut servir à d’autres matières, il est à intégrer dans votre pratique pédagogique, en l’adaptant à votre mode de fonctionnement, et à votre classe. A vous de vous l’approprier !
De même si vos élèves ont envie de fabriquer des cartes sur des domaines qui les intéressent, ils peuvent en créer : les drapeaux du monde, les joueurs de foot, les médaillés des jeux olympiques, le nom des chiens, les capitales du monde, etc… Cet outil a pour vocation non seulement de mémoriser à long terme, mais il est surtout une méthode, adaptable à tous les élèves, à toutes les matières, à tous les âges.
Si vous voulez l’utiliser pour certains élèves, dans des groupes de travail spécifiques, comme les APC, c’est également faisable, à condition de trouver une organisation qui permette qu’il soit utilisé régulièrement 2x/jour, à l’école ou à la maison.

L’idéal serait que l’outil puisse être confié aux enfants pour leurs devoirs à la maison : une 3e réitération le soir. Et continuer l’avancement des FlashCards lors des vacances scolaires. Cela permettrait un lien avec les parents, et leur faciliterait la compréhension de la méthode. Pas simple de confier le matériel… Vous pouvez conseiller aux parents de s’équiper de l’outil : s’il est en doublon à la maison, il suffira de transmettre chaque début de semaine, dans le cahier de texte, la liste des cartes distribuées, ou le contenu des cartes créées en classe. Ils pourront ainsi facilement les trouver dans la boîte des essentiels, et/ou en fabriquer à l’aide de cartes vierges, en suivant vos indications sur le contenu.

Quand un enfant est absent une journée, il peut reprendre le rythme de la classe comme les autres élèves, en prévoyant de faire les réitérations prévues lors de sa journée d’absence dans la journée de son retour : au moment de l’accueil du matin, et au moment de l’accueil de l’après-midi.

Si ce n’est pas faisable, il peut prendre un temps supplémentaire sur le temps de réitération prévu pour faire celles de son jour d’absence, en plus de celles prévues le jour de son retour.

Si un élève est absent une semaine entière, le mieux est de ne pas lui ajouter les cartes vues dans la semaine d’absence, et de lui distribuer celles de la semaine du retour. Lors des semaines suivantes, lui ajouter celles qu’il n’a pas pu voir en les distribuant sur plusieurs semaines afin de ne pas trop surcharger le nombre de cartes/semaine.

Si l’élève est absent une demi-semaine, faire l’impasse sur le reste de la semaine, et distribuer les cartes prévues lors de cette semaine-là sur d’autres semaines ensuite (comme si il était absent la semaine entière).

Aïe, vous voilà avec les 330 cartes par terre… Il vous suffit de reprendre le flyer du descriptif des cartes et vous retrouverez facilement le rangement, en fonction du numéro de la carte (de 1 à 330, en haut à droite de la carte), en fonction de la case correspondant au paquet (P1 = paquet 1, P2 = paquet 2, … P6 = paquet 6) et en fonction de la nomenclature (niveau de cycle C2 ou C3, matière FR ou MATH, catégorie, numéro). Vous trouverez cette nomenclature en bas de chaque carte. Ce rangement est faisable par les enfants également, avec un accompagnement pour les plus jeunes du cycle 2.

Les essentiels sont par boîte individuelle/enfant. Avec le numéro des cartes et les numéros des Paquets correspondants, il vous suffira de transmettre la liste des cartes à prendre, chaque élève pourra les trouver dans la boîte des essentiels. Certains élèves solliciteront l’aide de l’adulte ou d’un camarade.
Pour les plus jeunes du cycle 2, il faudra peut-être que l'enseignant prévoit de les préparer en amont, afin de les distribuer lui-même.
A ce sujet, nous développons un support qui permettra un rangement collectif de toutes les cartes de la classe : ce rangement permettra à l’enseignant, en début d’année, de ranger toutes les cartes n°1 dans une même case, par exemple. Les plateaux seront alors numérotés de 1 à 330, et l'enseignant pourra alors prendre les cartes sélectionnées et les distribuer aux élèves.
N’hésitez pas à venir visiter notre site régulièrement pour le découvrir quand il sera finalisé !

Non, pas obligatoirement, vous pouvez en ajouter une semaine sur 2 dans la boîte #1, ou ne pas en ajouter certaines semaines de l’année (classe verte, projet de classe qui prend plus de temps que d’ordinaire, fatigue générale, dernière semaine avant Noël, etc..). Les réitérations des boîtes #2, #3 et #4 continueront au cours de la semaine, mais il n’y aura pas de réitérations 2x/jour dans la boîte #1.
Si la classe est absente une semaine entière (projet de classe verte), les réitérations sont aussi en pause, elles reprendront au retour des élèves. Certains élèves auront un peu plus de difficulté à les faire, il faut juste leur accorder un peu plus de temps pendant cette semaine de retour.

Eleph’Ant est un outil qui permet de mémoriser les essentiels au fur et à mesure de l’année. Vous rendrez un réel service à votre enfant en lui apportant une solution pour assurer une mémorisation à long terme, de façon ludique, quelques minutes par jour. Si votre enfant est suivi par une orthopédagogue, une orthophoniste, Eleph’Ant pourra être utilisé par les thérapeutes qui le suivent, afin d’intégrer les notions vues en séance, entre deux séances consécutives. Ainsi, votre enfant pourra continuer le travail en autonomie. Si Eleph’ant est installé en classe, vous pourrez continuer les réitérations à la maison en vous procurant un 2e outil pour la maison. Ce travail supplémentaire, le soir et les jours de congé, pourra vraiment donner un coup de pouce à votre enfant si celui-ci a quelques difficultés en classe.

Via le site www.creadop :

  • Vous pourrez choisir les essentiels en fonction du niveau de classe de votre enfant
  • Quelques clics pour commander, choisir votre mode de livraison
  • Paiement par CB
  • Vous aurez accès aux vidéos de démonstration et d’explication en visitant notre site, et grâce au QR code à cet effet.

Eleph’Ant est organisé par cycle : un Set de réitération, avec des flashcards “les essentiels” adaptées selon le niveau de classe de chacun de vos enfants :

  • CP : 110 + 220 = 2 x 55 FlashCards + 4 x 55 cartes vierges.
    55 FlashCards de Mots outils, 55 FlashCards de Tables d’addition
  • Cycle 2 (CE1-CE2) : 330 = 6 x 55 FlashCards
    3 paquets de Français + 3 paquets de Mathématiques
    (1. Mots outils, 2. Conjugaison, 3. Conjugaison, homophones, pluriel, féminin)
    (4. Tables multiplication, 5.tables de multiplication, 6.Outils de Calcul, lecture heure, mesures, géométrie)
  • Cycle 3 (CM1-CM2-6ème) : 330 = 6 x 55 FlashCards
    3 paquets de Français + 3 paquets de Mathématiques
    (1. Mots outils, 2. Conjugaison, 3. Homophones, fonctions grammaticales, outils de grammaire, pluriels particuliers)
    (4. Tables multiplication, 5. Outils de calcul 6. Mesures, tableau de conversion, fractions, géométrie)
  • En bonus : des cartes personnalisables, cartes vierges où vous pourrez construire un contenu personnalisé et adapté aux besoins de votre enfant.

Vous pouvez donc travailler avec des FlashCards par cycle, en fonction du niveau de chaque enfant. Il faudra prévoir un outil par enfant, puisque leur niveau et leur progression sont individuels.

L’idéal est de faire ce travail de réitération 2x/jour :
 - Soit le matin avant l’école et le soir au retour de l’école
 - Soit au retour de l’école et avant d’aller se coucher.
Si certains jours, la réitération ne peut se faire 2x, ce n’est pas grave, moins efficace, mais la régularité saura récompenser l’effort.
Pour des élèves en difficulté, ces 2 réitérations sont très aidantes.
De même, pour assurer une continuité, le travail de réitération des FlashCards pourra se faire lors des vacances scolaires. Pendant les grandes vacances, les enfants pourront revoir également les FlashCards vues lors de l’année, ou même avec un programme de vacances, avec des FlashCards spécifiques que vous aurez créées vous-même (une sorte de Trivial Pursuit pour l’été)

Grâce aux cartes vierges, vous pourrez inventer du contenu plus spécifique, formulé en fonction des leçons de votre enfant, ou selon son profil cognitif particulier.
Cet outil est une base, il peut servir à d’autres matières, il est à intégrer dans votre quotidien, en l’adaptant à votre mode de fonctionnement, et à vos « dadas ». A vous de vous l’approprier ! Vous avez un projet de voyage ? Pourquoi ne pas faire des FlashCards de vocabulaire de la langue du pays que vous allez visiter. Votre enfant a envie d’apprendre les drapeaux du monde ? Les cartes vierges vous offrent l’opportunité d’en créer à volonté !
Cet outil a pour vocation non seulement de mémoriser à long terme, mais il est surtout une méthode, adaptable à tous, à toutes les envies, à tous les âges.

L’idéal serait que l’outil puisse être installé en classe ! Cela permettrait de gagner du temps, que le choix des FlashCards soit confié à l’expertise de l’enseignant, en fonction des besoins de votre enfant (pédagogie différenciée). C’est une opportunité d’égalité des chances.
Vous pourriez alors vous équiper, en parallèle, à la maison : la manipulation est une aide vraiment efficace à l’apprentissage. Une réitération supplémentaire serait alors confiée aux enfants, pour leurs devoirs à la maison. Et continuer l’avancement des FlashCards lors des vacances scolaires.
Cela permettrait un lien entre enseignants et parents.
Si l’outil est en doublon à la maison, il suffira que soit transmis chaque début de semaine, dans le cahier de texte, la liste des cartes distribuées, ou le contenu des cartes créées en classe. Vous pourriez ainsi retrouver les cartes dans la boîte des essentiels, ou en créer sur les cartes vierges, selon les indications de l’enseignant.

Si la fatigue prend le dessus, c’est qu’il est temps de faire une pause. N’ajoutez pas de cartes cette semaine-là dans la boîte #1, et contentez-vous de faire les réitérations des boîtes #2, #3 et #4. Si votre enfant ne peut pas les faire, ça n’est pas grave, il reprendra le rythme la semaine suivante.
Ce moment de réitération doit toujours rester un moment de plaisir.

Aïe, vous voilà avec les 330 cartes par terre… Il vous suffit de reprendre le flyer du descriptif des cartes et vous retrouverez facilement le rangement, en fonction du numéro de la carte (de 1 à 330, en haut à droite de la carte), en fonction de la case correspondant au paquet (P1 = paquet 1, P2 = paquet 2, … P6 = paquet 6) et en fonction de la nomenclature (niveau de cycle C2 ou C3, matière FR ou MATH, catégorie, numéro). Vous trouverez cette nomenclature en bas de chaque carte. Ce rangement est faisable par les enfants également, avec un accompagnement pour les plus jeunes du cycle 2.

Non, pas obligatoirement, vous pouvez en ajouter une semaine sur 2 dans la boîte #1, ou ne pas en ajouter certaines semaines de l’année (semaine où vous êtes absent, fatigue générale, dernière semaine avant Noël, etc..). Les réitérations des boîtes #2, #3 et #4 continueront au cours de la semaine, mais il n’y aura pas de réitérations 2x/jour dans la boîte #1.
Si pendant une semaine entière votre enfant ne peut faire ce travail de réitération (il est parti en classe verte, vous êtes absent et il est confié à quelqu’un d’autre pendant une semaine, …), les réitérations sont aussi en pause, elles reprendront au retour de votre enfant. Certes, ce sera un peu plus difficile à faire, il faut juste lui accorder un peu plus de temps pendant cette semaine de reprise.

Eleph’Ant est un outil qui permet de mémoriser les essentiels au fur et à mesure de l’année. Si la méthode est intégrée de façon individuelle, elle permet un gain de temps pour les enfants et assure que la mémorisation soit effectivement faite. C’est une question d’égalité des chances et également une directive de l’Éducation Nationale dans les compétences à acquérir en primaire.

__________________________________________________
Bulletin officiel n° 30 du 26-7-2018 © Ministère de l'Éducation nationale > www.education.gouv.fr Cycle 2 Volet 1 : les spécificités du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2)
Domaine 2 Les méthodes et outils pour apprendre. Tous les enseignements concourent à développer les compétences méthodologiques pour améliorer l’efficacité des apprentissages et favoriser la réussite de tous les élèves. Savoir apprendre une leçon ou une poésie, utiliser des écrits intermédiaires, relire un texte, une consigne, utiliser des outils de référence, [….] sont autant de pratiques à acquérir pour permettre de mieux organiser son travail.[….] En mathématiques, mémoriser, utiliser des outils de référence, [….]

Bulletin officiel n° 30 du 26-7-2018 © Ministère de l'Éducation nationale > www.education.gouv.fr Cycle 3 Volet 1 : les spécificités du cycle de consolidation (cycle 3)

Domaine 2 Les méthodes et outils pour apprendre. Tous les enseignements doivent apprendre aux élèves à organiser leur travail pour améliorer l’efficacité des apprentissages. [….]

__________________________________________________

Via le site www.creadop, en prenant contact avec notre équipe :

  • En 1er lieu, vous obtiendrez un devis selon les besoins de votre cabinet : prix préférentiel en fonction du nombre d’outils commandés
  • Délais de paiement en fonction de votre budget et comptabilité
  • Faire souscrire directement les familles, via le site www.creadop , commande en ligne

Eleph’Ant est organisé par cycle : un Set de réitération, avec des FlashCards “les essentiels” adaptées selon le niveau de classe et celui de l’élève :

  • CP : 110 + 220 = 2 x 55 FlashCards + 4 x 55 cartes vierges.
    55 FlashCards de Mots outils, 55 FlashCards de Tables d’addition
  • Cycle 2 (CE1-CE2) : 330 = 6 x 55 FlashCards
    3 paquets de Français + 3 paquets de Mathématiques
    (1. Mots outils, 2. Conjugaison, 3. Conjugaison, homophones, pluriel, féminin)
    (4. Tables multiplication, 5.tables de multiplication, 6.Outils de Calcul, lecture heure, mesures, géométrie)
  • Cycle 3 (CM1-CM2-6ème) : 330 = 6 x 55 FlashCards
    3 paquets de Français + 3 paquets de Mathématiques
    (1. Mots outils, 2. Conjugaison, 3. Homophones, fonctions grammaticales, outils de grammaire, pluriels particuliers)
    (4. Tables multiplication, 5. Outils de calcul 6. Mesures, tableau de conversion, fractions, géométrie)
  • En bonus : des cartes personnalisables, cartes vierges où vous pourrez construire un contenu personnalisé et adapté aux besoins de votre élève.

Vous pouvez donc travailler avec des FlashCards par cycle, en fonction du niveau de chaque élève. Le temps de réitération sera le même pour chaque patient, le choix des FlashCards à distribuer à chacun sera votre champ d’expertise en tant que professionnel de l’accompagnement.
Cet outil est individuel, il faudra un équipement complet pour chaque patient.

L’idéal est de faire ce travail de réitération 2x/jour
 - Soit le matin avant l’école et le soir au retour de l’école
 - Soit au retour de l’école et avant d’aller se coucher.
Lors de votre séance, vous élaborez un programme de révision en fonction des besoins de votre patient : choisissez le type et le nombre de flashcards que vous confierez à l’enfant. Il fera ce travail en autonomie ou avec l’aide d’un adulte, chez lui, entre 2 séances consécutives.

Si vos séances sont hebdomadaires, vous pourrez ainsi ajouter les cartes à apprendre dans la boîte#1 chaque semaine et faire le bilan de l’avancement avec votre patient (réajuster le nombre des cartes, revoir celles qui lui sont particulièrement difficiles, prévoir un contenu spécifique en fonction de ses besoins, etc.)

Si les séances sont plus écartées (tous les 15 jours ou plus), vous pourrez transmettre aux parents les différents tas de cartes à ajouter chaque semaine, avec un ordre précis. Ou vous choisissez de n’en ajouter que lors des séances ; ainsi votre patient aura une réitération 2x/jour dans la boîte#1 lors de la semaine suivant la séance, mais il continuera les réitérations 1x/semaine dans les boîtes #2 #3 et #4 sur les autres semaines.

Si certains jours, la réitération ne peut se faire 2x, ce n’est pas grave. Moins efficace mais la régularité saura récompenser l’effort. Pour des élèves en difficulté, ces 2 réitérations sont très aidantes. Le temps de séance sera propice à comprendre pourquoi il n’y arrive pas et trouver des solutions à mettre en place (moyens mnémotechnique à ajouter sur la carte, ajouter des couleurs, reprendre le temps de compréhension, etc…)

De même, pour assurer une continuité, le travail de réitération des flashcards pourra se faire lors des vacances scolaires. De même, pendant les grandes vacances, les enfants pourront revoir également les flashcards vues lors de l’année, ou même un programme de vacances, avec des flashcards spécifiques que vous aurez créées vous-même (une sorte de Trivial Pursuit pour l’été)

Grâce aux cartes personnalisables (cartes vierges), vous pourrez inventer du contenu plus spécifique, formulé en fonction des leçons à apprendre ou selon le profil cognitif de vos patients.
Cet outil est une base : il peut servir à d’autres matières; il est à intégrer dans votre pratique en l’adaptant à votre mode de fonctionnement et à vos patients. À vous de vous l’approprier !
De même, si vos patients ont envie de fabriquer des cartes sur des domaines qui les intéressent, ils peuvent en créer : les drapeaux du monde, les joueurs de foot, les médaillés des jeux olympiques, le nom des chiens, les capitales du monde, etc…
Cet outil a pour vocation non seulement de mémoriser à long terme mais il est surtout une méthode, adaptable à tous types d’élèves, à toutes les matières, à tous les âges.

L’idéal est que l’outil soit confié aux enfants à la maison, qu’ils puissent continuer l’avancement des FlashCards entre 2 séances et lors des vacances scolaires.
Cela permet également un lien avec les parents, leur facilite la compréhension de la méthode et leur permet ainsi d’accompagner leur enfant plus facilement.

Quand un enfant est absent lors d’une séance, vous pourrez transmettre par mail aux parents les cartes à ajouter, semaine après semaine. Ils trouveront ce contenu dans les boîtes des essentiels ou fabriqueront des cartes avec les cartes vierges selon vos préconisations décrites par mail.
Si l’enfant est malade, dans l’incapacité de travailler, alors il faut faire une pause et reprendre le rythme une fois l’enfant guéri. Ce moment de réitération doit toujours rester un moment de plaisir.

Aïe, vous voilà avec les 330 cartes par terre… Il vous suffit de reprendre le flyer du descriptif des cartes et vous retrouverez facilement le rangement, en fonction du numéro de la carte (de 1 à 330, en haut à droite de la carte), en fonction de la case correspondant au paquet (P1 = paquet 1, P2 = paquet 2, … P6 = paquet 6) et en fonction de la nomenclature (niveau de cycle C2 ou C3, matière FR ou MATH, catégorie, numéro). Vous trouverez cette nomenclature en bas de chaque carte. Ce rangement est faisable par les enfants également, avec un accompagnement pour les plus jeunes du cycle 2.

Les essentiels sont par boîte individuelle/enfant. Avec le numéro des cartes et les numéros des paquets correspondants, il vous suffira de transmettre la liste des cartes à prendre, chaque patient pourra les trouver dans la boîte des essentiels.
Certains auront besoin de votre aide : il peut venir en séance avec le kit de réitération et la boîte des essentiels; vous pourrez ainsi sélectionner avec lui les cartes à réviser entre 2 séances, préparer les différents tas de cartes pour les différentes semaines avant la séance suivante. Vous pourrez aussi créer avec lui des cartes spécifiques avec les cartes vierges.

Non pas obligatoirement, vous pouvez en ajouter une semaine sur 2 dans la boîte #1 ou ne pas en ajouter certaines semaines de l’année (classe verte, projet personnel qui prend plus de temps que d’ordinaire, fatigue générale, dernière semaine avant Noël, etc.). Les réitérations des boîtes #2, #3 et #4 continueront au cours de la semaine mais il n’y aura pas de réitérations 2x/jour dans la boîte #1.