Apprendre en s’amusant

Pourquoi apprendre en jouant?

Apprendre c’est bien, mais en s’amusant, c’est mieux !
Apprendre en s’amusant ça veut dire quoi ? C’est sortir du rabâchage, de cette notion de “devoirs” et d’obligation. À l’inverse, apprendre en s’amusant, c’est prendre plaisir à apprendre !

Le saviez-vous ? Quand on apprend en s’amusant, on retient mieux et on développe d’autres capacités !

illu spatial 05

S’amuser, c’est aussi mieux mémoriser.

Eh oui, quand on s’amuse, notre cerveau est en plein éveil, en pleine ébullition ! Nous sollicitons ainsi nos neurones de façon active, ce qui appelle de nombreuses parties de notre cerveau, simultanément.
Par exemple, notre système de récompense et de plaisir.
Avec le jeu, ce système s’active, ce qui libère dans notre cerveau la fameuse Dopamine. Ce neurotransmetteur a pour effet d’accélérer les connexions entre les neurones et de solliciter l’hippocampe, qui elle-même active la mémorisation.

Apprendre en jouant permet donc de mieux apprendre !

Si comprendre le fonctionnement de notre mémoire vous intéresse, apprenez-en davantage grâce à notre vidéo sur le fonctionnement de notre mémoire Quand on apprend en s’amusant, notre curiosité est attisée, notre système de récompense s’enclenche, et donne envie d’aller plus loin. On développe ainsi notre envie d’apprendreBesoin de conseils pour bien mémoriser ? Retrouvez notre article à ce sujet et découvrez toutes les méthodes pour aider notre cerveau à mémoriser facilement, et dans le temps.

S’éveiller à travers le jeu

Jouer permet à l’enfant de s’éveiller à travers :

  • Des expériences sensorielles, motrices, affectives et intellectuelles.

Tout d’abord, parlons de nos sens. Jouer fait appel à plusieurs d’entre eux. On va retrouver ainsi des jeux qui développent le toucher (avec des cartes, des matières…), la vue (avec des couleurs, des dessins…), ou encore selon les jeux, l’odorat, l’ouïe et le goût. Ensuite, focalisons-nous sur les capacités motrices développées à travers le jeu. Apprendre en s’amusant, c’est être actif dans l’apprentissage et donc développer sa motricité, cela peut être en attrapant, en classant, en faisant des mimes, en dessinant, en bougeant, etc. Au niveau affectif, le jeu va susciter des émotions. Des émotions telles que la satisfaction lorsqu’on voit nos cartes ou notre pion avancer par exemple, ou encore la confiance en soi quand on gagne une partie. Mais aussi de vraies valeurs humaines telles que l’esprit d’équipe et l’entraide qui se développent en jouant en coopération avec les autres. Enfin, d’un point de vue intellectuel, les jeux pédagogiques peuvent aller très loin dans l’apprentissage. On peut apprendre pour sa culture générale, on peut réviser une matière pour laquelle on a besoin de soutien ou même aborder les révisions de l’ensemble du programme scolaire, comme c’est le cas avec notre jeu Eleph’Ant. Vous l’aurez compris, le jeu est bien plus riche qu’un enseignement unilatéral.
Expériences sensorielles, motrices, affectives et intellectuelles : le jeu fait tout ça à la fois !

Prenons un exemple concret : un jeu de société. Manipuler les cartes fera appel chez l’enfant à son sens du toucher ; classer les cartes développera sa motricité, les faire avancer lui procurera un sentiment de satisfaction ; jouer à plusieurs fera grandir son esprit d’équipe ; et enfin, le contenu pédagogique des cartes, en apprenant des choses, fera grandir ses capacités intellectuelles.

  • La communication et l’échange.

Lorsque nous jouons, nous sommes plus ouverts aux échanges. Le contexte du jeu permet en effet de lever des barrières. C’est le cas pour les adultes ; et c’est d’ailleurs pour cela que les journées de séminaires sont de plus en plus en vogue ; mais c’est aussi le cas pour les enfants. Cela peut être utile pour les plus timides et ceux qui ont du mal à s’exprimer habituellement. À travers le jeu, l’enfant se sentira plus à l’aise, dans une atmosphère détendue, et sera plus à même de communiquer, que ce soit envers d’autres enfants ou envers un adulte.

  • Son imagination et sa créativité.

Quand on s’amuse, notre cerveau est en ébullition et active certaines zones, notamment celles liées à notre imagination et notre créativité. Il active aussi notre système de récompense et de plaisir qui a un rôle très important. C’est ainsi que va se créer la fameuse dopamine, un neurotransmetteur que l’on surnomme « l’hormone du bonheur ». En ce qui concerne notre sujet, la mémorisation, la dopamine aura pour effet immédiat d’accélérer les connexions entre les neurones et de solliciter l’hippocampe, qui elle-même active la mémorisation. La mémorisation sera donc plus facile, et plus efficace !

Une méthode tournée vers l’éducation positive

Apprendre en s’amusant est une méthode tournée vers l’éducation positive. On en entend beaucoup parler… Mais alors, qu’est-ce vraiment que l’éducation positive ? L’éducation positive est une approche de l’éducation basée sur la psychologie positive d’Alfred Adler, médecin et psychanalyste autrichien. Elle vise à favoriser chez l’enfant un développement serein, à travers ses compétences socioémotionnelles essentielles, ainsi que le sentiment d’être capable. Pour cela, l’éducation positive s’appuie sur l’écoute des émotions de l’enfant, la compréhension de ses besoins, et privilégie l’échange et la communication. L’éducation positive permet ainsi de développer chez l’enfant un sentiment de sécurité, une confiance en lui, et de promouvoir son autonomie et son apprentissage. Pratiquer l’éducation positive, c’est faire en sorte que son enfant grandisse dans un contexte bienveillant, et l’aider à devenir un adulte épanoui, responsable et autonome. Les neurosciences affectives et sociales mettent d’ailleurs l’accent sur les bienfaits de l’éducation positive. Elles affirment que cette démarche favoriserait un développement cérébral harmonieux, et faciliterait ainsi son apprentissage scolaire et l’intégration de l’enfant dans son environnement social.

outstretched hand and ok sign
children making diy volcano model from kids play clay

Apprendre en s’amusant & éducation positive

Apprendre à travers le jeu, c’est mettre en avant le positif au cœur de l’enseignement de l’enfant. C’est souligner les réussites de l’enfant plutôt que ses échecs. Une méthode qui développe chez lui une confiance et une sérénité dans sa manière d’apprendre. L’enfant est actif dans son apprentissage, ce qui développe un des points clés de l’éducation positive: l’autonomie. Et comme il est le principal acteur, il comprend qu’il a son rôle à jouer pour apprendre. Ce qui permet aussi aux parents et aux professeurs de constater la progression de l’enfant dans ses capacités de raisonnement, de maîtrise de soi, de sociabilité, de restitution des notions apprises, etc. Une méthode encore plus diversifiée et plus riche.

Comment apprendre en s’amusant?

Votre enfant est au primaire en classes de CP, CE1, CE2, CM1 ou CM2 ? Votre enfant est au collège ? Et vous avez envie de l’aider à apprendre plus facilement ? Alors pourquoi pas apprendre… en s’amusant ? On peut apprendre en s’amusant de plein de manières différentes !

Apprendre avec les jeux pédagogiques

Quels sont les jeux ludiques que je peux proposer à mon enfant ?
  • Les jeux de société
Ils ont l’avantage d’être concrets et de pouvoir être manipulés. Ils sont très appréciés des enfants car ils ont plaisir à manipuler le jeu, les cartes, les objets et sont fiers d’avoir une belle boîte de jeu chez eux. Focus sur l’outil Eleph’Ant. L’outil Eleph’Ant  est très intéressant en termes de jeu pédagogique. Eleph’Ant c’est un jeu pédagogique destiné aux élèves de primaire, âgés de 6 à 11 ans, qui regroupe l’essentiel du programme scolaire en un seul outil. Le concept Eleph’Ant : transformer les révisions en un moment de jeu. Le jeu a la particularité d’être directement inspiré des neurosciences, notamment en matière de mémoire et de proposer un apprentissage qui respecte le fonctionnement du cerveau. Découvrez nos différents articles sur le jeu Eleph’Ant en CP , CE1, CE2, CM1 , CM2, et au collège en classe de 6e. Une version du jeu pour les autres classes de collège est en cours de réflexion ! Eleph’Ant est une méthode adaptable à plein de sujets ! Avec les cartes personnalisables, on peut apprendre ce qu’on veut : capitales d’Asie, d’Europe, les présidents des pays du monde entier, les grands artistes et leurs œuvres… En savoir plus sur Eleph’Ant  !
  • Les applications et jeux en ligne
Les applications et les jeux en ligne ont cette particularité d’être interactifs et très animés. Ils se jouent en ligne ou sur une application (téléphone, tablette). Comme vous le savez, les écrans doivent être très limités pour les enfants, ils sont à consommer avec modération ! Notre sélection : > Les applications de Maternelle Montessori  sont développées par Edoki Academy qui conçoit de nombreuses applications éducatives pour la Maternelle. > Bloup’s  est une application entièrement conçue par Julie Cromer, orthopédagogue, et qui aborde la lecture dans un esprit fun et coloré. Elle est destinée aux élèves de primaire. > Lumni. On l’aime pour sa grande diversité. Sur son site internet accueillant, sont disponibles de nombreux jeux, tous bien travaillés. Lumni est un site internet élaboré en commun avec tous les acteurs de l’audiovisuel public (Arte, France Médias Monde, France Télévisions, INA, Radio France et TV5Monde), au service de l’éducation pour les élèves de 3 à 20 ans. Totalement gratuite, la plateforme propose l’accès à la culture, au savoir et à la connaissance pour tous. > Bayam. Élaboré par Bayam Presse et Milan Presse, Bayam est un site ludique et coloré qui donne envie de jouer ! Vous y trouverez de nombreuses activités pour les 3-10 ans : séries, découvertes, ateliers, jeux, audios. Les activités sont conçues par des spécialistes de l’enfance. Une application et une version premium sont également proposées.

Apprendre à travers les activités manuelles

Les activités manuelles sont idéales pour les enfants. Elles développent en effet leur imagination et leur créativité. Alors, quelles activités proposer à son enfant pour apprendre en s’amusant ?
  • Apprendre à dessiner
Apprendre le dessin permet de se figurer les objets et de les situer dans l’espace. Le dessin favorise également le sens artistique, qui est enseigné à l’école à travers les arts plastiques. Vous pouvez donner par exemple à votre enfant le nom d’un personnage ou d’un objet et lui demander de s’amuser à le dessiner. Si l’enfant rencontre des difficultés pour dessiner, voici un site qui pourra vous aider à lui expliquer comment dessiner grâce à des astuces simples.
  • Apprendre avec des expériences
Très en vogue en ce moment, les expériences permettent à l’enfant de constater de lui-même et ainsi d’apprendre plus facilement. Il existe des expériences sous forme de boîte comme un jeu de société. Dans cet esprit, la marque Buki propose beaucoup de jeux-expériences, généralement autour de sujets scientifiques : les volcans, l’espace, la nature, etc. Ou encore sous forme de kits rapides, dans des versions abonnement, comme c’est le cas pour l’incontournable Pandacraft.
musée

Apprendre grâce aux sorties culturelles

Les sorties culturelles, ça passe bien-sûr par les incontournables : musées, expos, visites de monuments… Mais pas que ! Quelques idées originales : aller voir un documentaire au cinéma, faire un escape game ou encore une chasse au trésor… Nous vous conseillons le site CitizenKid où de nombreuses idées de sorties et d’activités sont répertoriées dans toute la France. Beaucoup de sorties sont possibles, alors trouvez la plus proche de chez vous !

Apprendre avec les livres

Les livres, nous le savons tous, sont une grande source de savoir. Pour les enfants, privilégiez des livres ludiques, colorés et avec de nombreuses illustrations pour leur donner envie de lire ! Rendez-vous dans la bibliothèque de votre quartier, ou à la librairie du coin ! De vraies mines de conseils et de trésors ! Voilà, vous savez tout sur l’importance du jeu et sur les méthodes pour apprendre en s’amusant. Alors à vous de jouer !

enfant